Comment préparer les examens ?

Cet article explique comment bien se préparer aux examens. Cela comprend des informations sur ce à quoi vous devez vous attendre et des conseils pratiques pour vous aider à réussir.

Tout d’abord, vous avez sans doute eu une première expérience des examens au collège et au lycée. En effet, les examens peuvent être dispensés de différentes manières que ce soit sous forme d’écrits, de cas pratiques ou d’oraux. Ils auront souvent lieu à l’université mais dans certains cas vous pouvez avoir à faire des choses directement depuis chez vous.

Le plus souvent, les examens terminaux (partiels) prennent la forme d’une question générale à laquelle vous devez répondre. Cela est un moyen de mesurer vos compétences d’analyse et de synthèse dans un domaine particulier. La durée d’un examen est très souvent limitée et a lieu dans un environnement contrôlé avec un surveillant. 

Cela dépend des formations mais il n’y a pas que les examens terminaux puisqu’il existe aussi les notes de travaux dirigés qui sont en contrôle continu tout au long du semestre. Cependant, il est important à noter une différence des méthodes d’examens en fonction de la formation (Licence, DUT, BTS…) et des écoles.

« Les examens me rendaient malade. Quand je révisais et que je tournais la page, c’était le vide total et cela en parti à cause du stress. Maintenant, je me suis rendu compte qu’être stressé n’aide vraiment pas et que je suis beaucoup plus à même de gérer mes examens maintenant. »
Étudiant en Biosciences
Etudiants 5

Certaines formations universitaires (tels que les doctorats ou les qualifications professionnelles) n’incluent pas d’examens et dont évalués via des stages, des mémoires ou même des missions sur le terrain. Cependant, pour la plupart des formations, vous pouvez vous attendre à passer des examens une à deux fois par an le plus souvent en décembre-janvier puis en mai-juin.

Il est possible de procéder à des ajustements pour les examens, mais lorsqu’il s’agit d’une exigence de l’école, il n’y a pas d’option pour passer l’examen sous une autre forme hors cas majeurs. Par ailleurs, il est recommandé de nous contacter si vous avez eu déjà des ajustements (comme des tiers temps…) pour vos examens dans le passé ou si vous souhaitez discuter des options qui s’offrent à vous au sein de l’université.

Comment cela peut-il m’affecter ?
De nombreux étudiants rapportent avoir trouvé les examens stressants, notamment durant les révisions puisqu’ils ne savaient pas à quoi s’attendre.

Pour les élèves autistes, l’un des défis peut être lié à l’organisation d’un calendrier de révision et à ne pas être submergé par l’ensemble des cours à étudier.

« Je sens que je dois réviser la totalité du cours et des notions abordés, même si cela doit me prendre plus de temps. J'ai du mal à simplement réviser certains sujets. »
Étudiant Ingénieur

De nombreux étudiants autistes déclarent se sentir très anxieux pendant la période des examens, en particulier en ce qui concerne les dispositions pratiques telles que l’endroit où ils doivent se rendre pour passer l’examen, etc. Il peut être utile de visiter les lieux d’examen avant l’examen pour vous assurer que vous savez où aller.

En plus de réviser le contenu des examens, préparez-vous bien à l’environnement ou se dérouleront ces derniers afin de ne pas appréhender

Que faire avant l’examen ?

  • Contactez notre équipe pour tout soutien dont vous pourriez avoir besoin. Il y a une date limite pour permettre à l’Université d’organiser des ajustements, vous devez donc contacter le référent local de l’université dès que possible.
  • De nombreux élèves autistes ont du mal à effectuer une révision ciblée et à prendre des pauses régulières lors de leurs révisions. Il peut être utile de définir un temps précis pour réviser un sujet avant de passer au sujet suivant.
  • De nombreux étudiants ont rapporté que des exercices de méditation ou des techniques de respiration les ont aidés à se détendre avant un examen. Il existe de nombreuses ressources que vous pouvez essayer, n’hésitez pas à vous renseigner.
  • Si cela est possible, visitez les salles où vos examens auront lieu à l’avance. Vous pourrez alors faire le trajet jusqu’à votre lieu d’examen plusieurs fois pour être en confiance le Jour-J.
  • Afin de réviser le plus efficacement possible, il est judicieux d’utiliser diverses techniques ( vidéos/vocaux, carte mentale, prise de notes…)
  • Reposez-vous autant que vous le pouvez, 6-8 heures par nuit est recommandé.
  • Essayez de manger au moins un bon repas par jour et assurez-vous de rester bien hydraté. Bien que certaines personnes trouvent la caféine utile à court terme comme stimulant, elle n’est pas toujours utile pour ceux qui sont sujets à l’anxiété.
  • Essayez de faire de l’exercice tous les jours car cela aidera à détendre les muscles tendus.

Que faire pendant l’examen ?

  • Si vous vous sentez anxieux lorsque vous entrez dans la salle d’examen, pratiquez des exercices de respiration pour garder votre calme.
  • Assurez-vous que vous êtes assis confortablement. Placez vos pieds fermement sur le sol et détendez vos épaules.
  • Prenez quelques secondes avant de retourner le sujet d’examen pour laisser les premiers sentiments d’anxiété s’atténuer.
  • Restez hydraté tout au long de l’examen en buvant beaucoup d’eau, prenez de courtes pauses durant l’examen.
  • Évitez le perfectionnisme. Vérifiez l’orthographe et la ponctuation, mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas censé produire le même niveau d’écriture que vous feriez pendant vos heures de cours ou à la maison.
  • Si vous ne vous sentez pas bien pendant un examen, prévenez le surveillant et demandez-lui si vous pouvez quitter la pièce pendant un court moment. Prendre quelques respirations profondes et un verre d’eau peut être suffisant pour vous calmer.

Que faire après l’examen ?

  • Notez ce qui s’est bien passé et ce qui ne s’est moins bien passé. Utilisez ces éléments pour mieux vous préparer lors de votre prochain examen.
  • Ne soyez pas trop critique avec vous-même si vous pensez que vous n’avez pas bien réussi. N’oubliez pas que les examens sont stressants et qu’il est courant d’avoir des doutes sur vos résultats directement après l’examen.
  • Quel que soit le résultat, félicitez-vous d’avoir passé l’examen et de tout votre travail accompli !
Traduit de l’anglais : « A tutor’s advice on how to prepare for exams » écrit par Autism & Uni