À quoi ressemblent les cours magistraux ?

Les cours magistraux à l’université peuvent être très différents des cours classiques du collège et du lycée, en particulier parce qu’ils se déroulent avec un plus grand groupe.

Il est difficile de savoir à quoi ressemble un cours magistral avant d’y avoir vraiment assisté. Même si vous avez assisté à un cours magistral dans le cadre de la visite de votre université, ce n’est pas tout à fait la même chose lorsque vous y assistez en tant qu’étudiant. En fonction de vos formations, les cours peuvent prendre différentes formes. Certains peuvent être basés sur des discussions et sur l’interaction, mais souvent ils sont plus formels et traditionnels avec un professeur debout (pas tout le temps) et parlant à travers une présentation PowerPoint avec peu d’implication de la part des étudiants.

L’enseignant n’attendra pas que vous recopiez bêtement les informations présentes sur les diapositives, comme cela a pu être le cas au lycée.

quelques conseils pratiques

Sur la prise de notes :

  • Vous ne pouvez pas écrire tout ce qui est dit par le professeur. Cependant, pour une meilleure prise de notes, vous pouvez créer vos propres raccourcis et abréviations.
  • N’essayez pas de copier exactement ce qui se trouve sur les diapositives. Les diaporamas sont souvent téléchargées dans l’environnement d’apprentissage virtuel (Moodle) et/ou imprimées sous forme de document. Si les diapositives sont disponibles avant le cours, n’hésitez pas à les télécharger sur votre ordinateur afin de pouvoir les annoter pendant le cours.
  • De plus, certains enseignants peuvent enregistrer leurs cours et les partager. Si vous trouvez utile de réécouter le cours mais que vos enseignants ne le font pas, vous pouvez enregistrer l’audio vous-même (en utilisant votre téléphone portable par exemple).
  • Le mind mapping peut être un moyen très utile de voir comment les idées sont liées et pourrait convenir à votre façon de penser plutôt que d’écrire des paragraphes complets ou des listes.

Sur la gestion du temps :

  • Les cours ne commencent pas toujours à l’heure, mais il vaut mieux supposer qu’ils le seront. Si vous le pouvez, arrivez tôt pour ne manquer de rien et installez-vous avant que le cours démarre. Cependant, vous devez être conscient qu’il y aura souvent des cours avant le vôtre, ce qui implique que vous ne pourrez pas toujours rentrer avant le début du cours.
  • Parfois, vous serez en retard contre votre volonté. Dans ce cas, entrez simplement et asseyez-vous sur le premier siège disponible. Cela peut sembler intimidant, mais la plupart des gens ne feront même pas attention car cela est très fréquent. Il vaut mieux arriver un petit peu en retard que rater complétement le cours.
  • Si vous arrivez trop tôt pour votre cours, il se peut que le cours précédent soit toujours en cours. Si c’est le cas, restez à proximité de votre amphithéâtre et familiarisez-vous avec les horaires ainsi que les lieux.
  • Si vous avez le temps, n’hésitez pas à aller aux toilettes. Cela semble évident, mais les cours durent souvent entre une à deux heures et il n’y a pas de pauses.
  • Si vous êtes l’une des premières personnes à entrer dans l’amphithéâtre, vous pouvez choisir où vous asseoir. N’hésitez pas à vous asseoir au bout d’une rangée près de l’allée pour pouvoir sortir rapidement si vous devez partir.
Cours magistraux 2
« Je quitte le cours si l'agitation (le bruit, etc.) devient insupportable. »
Étudiant

Conseil : si vous asseoir à l’avant de la salle vous aide à vous concentrer, asseyez-vous là-bas.

Signez la feuille d’émargement :

En fonction des formations, il se peut qu’une feuille d’émargement soit présente lors des cours magistraux. Dans ce cas, assurez-vous que la feuille vous parvienne et que vous la transmettiez à la personne suivante.

Les questions :

Il est souvent possible de poser des questions durant un cours magistral. Soit le conférencier demandera s’il y a des questions pendant le cours ou il y aura un temps à ce sujet à la fin. N’hésitez pas à noter vos questions durant le cours pour pouvoir les poser par la suite. Vous pouvez également poser des questions plus spécifiques et/ou personnelles à la fin du cours directement auprès de votre enseignant.

Informez l’enseignant de votre autisme :

« En première année, j'ai manqué beaucoup de cours magistraux et je devais aussi parfois partir pendant l'une d'entre eux car j'éprouvais une forte anxiété à cause du fait que je devais m'asseoir autour de plein de gens, que je ne pouvais pas bouger et souvent dans une pièce sans fenêtres et sans lumière artificielle. Les enseignants savaient que cela pouvait être le cas et cela ne les dérangeait pas si je devais partir. »
Fern, étudiante, interview Autism & Uni

Note : Il peut être bénéfique de dire à vos professeurs que vous êtes autiste et comment cela vous affecte. Même si vous pensez qu’ils le savent déjà, cela peut vous permettre de l’expliquer avec vos propres mots.

Cours magistraux 4

Quelques questions que vous pouvez vous poser :

  • Préférez-vous lire les documents en ligne ou sur papier ?
  • Qu’est-ce qui vous aide à vous concentrer lorsque quelqu’un vous parle ?
  • Serait-il utile d’enregistrer vos cours ?
  • Avez-vous une préférence quant à l’endroit où vous aimeriez vous asseoir et qui peut vous aider à vous concentrer pour suivre le cours ?
  • Si vous avez besoin de quitter un cours plus tôt (rendez-vous, anxiété…), comment allez-vous régler cela à l’avance ?
  • Votre professeur et vos camarades savent-ils que vous êtes aspie ? Pensez-vous que cela pourrait aider s’ils étaient au courant ?
Traduit de l’anglais : « What are lectures really like ? » écrit par Autism & Uni